Le Basenji, plus ancienne race de chien

le chien basenji
Ce n’est pas pour rien si cette petite tête vous dit quelque chose : le Basenji est représenté sur les pyramides égyptiennes, puisque c’est à cette époque qu’on estime son apparition. Cette race est pourtant originaire du Congo, et en conséquence montre un caractère plus sauvage que domestique.

La race Basenji : son histoire

Cette race de chien est toute particulière : on pourrait l’appeler le chien-chat pour son irrésistible envie de rester perché, toujours au-dessus de la scène. Ainsi, il peut mieux chasser. Car c’est bien là son tempérament : un chasseur primitif. Dans le même état d’esprit, il mange tout ce qu’on lui donne, sans retenue, comme s’il craignait le retour de la saison chaude et sa terrible sécheresse, entraînant la famine. Veillez donc à le nourrir parcimonieusement ! En tout cas, le Basenji n’a pas vraiment la tête du chien de France…

Une espèce à préserver

Parce qu’il a cette attitude unique assez sauvage, le Basenji est exceptionnel et l’on cherche donc à conserver cette race comme elle est. Il a grand besoin de se défouler à défaut de pouvoir chasser : ne l’invitez pas dans les maisons en porcelaine… Laissez-lui plutôt la possibilité de s’évader dans les champs pour assouvir son insatiable besoin de courir.

Les qualité du Basenji

il est apprécié pour sa propreté et son indépendance, tout comme le chat, bien qu’il ne supporte pas la solitude. Il se lave, fait ses besoins aux endroits appropriés… Il fait donc partie des animaux agréables à vivre si tant est qu’on lui laisse une certaine liberté.