Focus sur les garanties proposées par l’assurance pour animaux

Pour prendre soin de la santé de son animal de compagnie préféré, plusieurs sont les dépenses que
le propriétaire doit engager. Elles peuvent être occasionnées lors des visites chez le vétérinaire (de
25 à 100 euros), les médicaments pour chien ou chat (de 60 à 200 euros) sans oublier les éventuelles
opérations chirurgicales (pouvant atteindre les 1 500 euros). Toutes ces conditions font qu’il est
pertinent de souscrire à une assurance santé pour animaux. Selon l’assureur, la portée de la garantie,
l’animal, sa race, son poids et autres critères, une telle assurance pour animaux coûtera entre 5 et 50
euros par mois, hors frais de souscription.

Les limites d’âge acceptées par l’assurance

Il faut savoir que les compagnies d’assurance ne prennent pas en charge les animaux de moins de 2
ou 3 mois. Il en est de même si l’animal est âgé de plus de 7 ans. En effet, à partir de cet âge peuvent
apparaître ou s’aggraver les maladies d’un animal de compagnie. Certaines compagnies d’assurance
peuvent mettre la barrière à 10 ans. Cette limite d’âge ne s’applique que pour les nouvelles
souscriptions, et non aux contrats déjà en cours de validité. Nombreuses sont les assurances qui
augmentent les cotisations (jusqu’à 10%) dès que ces conditions ne sont pas respectées.

Les exclusions récurrentes et les couvertures optionnelles

En matière d’exclusion, les actes chirurgicaux ne sont pas toujours tenus en compte par les
compagnies. C’est également le cas des vaccinations. Aussi, si celles-ci sont couvertes, les
remboursements sont généralement forfaitisés. Une autre exclusion récurrente est la stérilisation
non médicalement prescrite. Les couvertures optionnelles proposées par une assurance comme
www.unilia-mutuelle.fr sont les frais de crémation (qui peuvent être remboursés à hauteur de 100
ou 450 euros), le remplacement de l’animal de compagnie à sa valeur au jour de sa perte (jusqu’à
800 euros) et autres.

Les plafonds annuels de remboursement et franchises

Quelle que soit la formule choisie par le propriétaire d’un animal de compagnie, le plafond annuel de
prise en charge des soins ou des actes chirurgicaux se situe entre 700 et 2 900 euros, en fonction des
assureurs. Il ne faut pas oublier de tenir compte de la franchise, soit la part qui restera toujours à la
charge du propriétaire. Elle peut être en euros (à peu près 20 euros par feuille de soins) ou en
pourcentage (0 à 50 % selon la nature des dépenses). Aussi, il faut faire attention sur les franchises
ou les plafonds des garanties qui sont souvent revus à la hausse, surtout lorsque l’animal prend de
l’âge. Ainsi, à titre d’exemple, si un chien ou un chat a 10 ans ou plus, la franchise double et le
plafond annuel liés aux soins qui ne sont plus remboursés se divise par deux. Bref, avant de souscrire
à une assurance pour animaux, il faut passer le contrat proposé au crible, pour être sûr de bénéficier
des garanties auxquelles le propriétaire aspire.