Pourquoi les chats perdent leurs poils ?

Votre petit compagnon félin est moins velu ces jours-ci ? Une perte de poils, comme la perte de son manteau d’hiver, est normale. Mais si votre chat perd beaucoup de poils, il pourrait y avoir un problème.

Les causes de la perte de poils

Est-ce que votre animal se gratte ou se lèche constamment ? Les chats se toilettent souvent (jusqu’à la moitié du temps qu’ils passent éveillés). Un toilettage trop important peut causer la perte de poils, des plaies de la peau et infections. Si votre chat préfère largement lécher sa fourrure à d’autres activités comme jouer ou manger, c’est un drapeau rouge.

Rendez-vous chez votre vétérinaire pour savoir exactement ce qui se passe. Dans la plupart des cas, la cause n’est pas grave.

Allergies

C’est la cause principale de perte de poils. Tout comme les humains, les chats peuvent être allergiques à la nourriture, aux piqûres d’insectes, aux médicaments, à la poussière ou au pollen. Pour soulager les démangeaisons, il va lécher sa fourrure intensément, ce qui provoque la perte de poils.

Parasites

Les puces, les acariens, les poux et les tiques peuvent faire que votre chat se gratte et se lèche outre mesure. Le traitement est généralement rapide et facile. Demandez à votre vétérinaire quel médicament vous devriez utiliser.

Infection par la teigne

Non, ce n’est pas un ver. C’est une infection fongique. Et si votre chat perd énormément de poils, cela peut être un signe. Votre vétérinaire pourra vous aider et prescrire des crèmes antifongiques.

Stress et anxiété

Quand un chat est stressé, il a tendance à se lécher et gratter de manière obsessionnelle. Les vétérinaires appellent cela «l’alopécie psychogène». Traitez ses plaies et demandez à votre vétérinaire si votre chat a besoin d’un antidépresseur ou de changements dans son environnement pour améliorer son bien-être.

La perte de poils peut aussi être due à un problème de système immunitaire, de diabète, de thyroïde hyperactive ou de cancer. Informez votre vétérinaire au mieux sur le régime, comportement, et l’environnement de votre chat pour l’aider à identifier la cause.